• 1850 - 1950

    Gouesnac'h entre 1850 et 1950

    1850

    1960. Sympas, les gars du bourg de Gouesnac'h, savent se distraire entre eux. L'encadrement de l'espace jeunesse devenu nécessaire de nos jours, n'existait pas encore.                                                       Les avez-vous reconnus ? xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    1850  1913. Les trois frères Dambiel, Michel (au centre et à droite), Jean et Louis, sont les patrons de la briqueterie implantée à Boutiguery. Le 21 février 1878, Carl de Kerret avait été autorisé à construire cette briqueterie, située à 300 mètres du terre-plein de la cale de Pors-Meilloù.

    18501910. Les bateliers de l'Odet transportent la terre à brique (argile) pour le compte des briqueteries, des produits agricoles (grain, cidre), du bois de chauffage, des matériaux de construction, du goémon, voire des fidèles lors des pardons.

    1850

    1945, à la libération. Les Gouesnac'hais de la 7eme compagnie de Quimper. Photo (ci-dessus) prise devant le bistrot-épicerie de Laouig Bodivit, place de l'Odet. Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    1er rang. Donnard, Guedes, Yvon Louboutin (père de Marie-Louise, Françoise et Anne-Marie), Carl de la Sablière, capitaine Bédéric, Pierre Cosquéric (père de François), Jacques de Puyneuf et Hervé de Guerdavid.

    2eme rang. Mendrez, Annick de la Sablière, Quémener, Michel Dantec, J. Bourbigot et M. Nédelec.

    3eme rang. A. Dantec, P. Quilfen, Roger Déon, Noël Cosquéric, Y. Cornec, P. Diascorn, L. Cavellec, G. Clement, Alain Loup, Jean Hélias et Jean Clément.

    1850 1863. Projet de construction d'école à Gouesnac'h.

    1864. L'école sera construite sur le terrain de 1504 m² appartenant à Le Quinquis.

    1865. Au mois d'avril, la construction de la Maison d'école est terminée.

    1920. La classe (photo ci-dessus) de Mme Ogès : les élèves de CP (1er rang), CE (2eme rang) et de CM (3eme rang).

    1965. Construction de l'école.

    1881. L'école des garçons devient laïque.

    1911. L'école publique des filles, tenue par les religieuses change de statut.

    15 mars 1850. La loi Falloux qui complète la loi Guizot, rend obligatoire la création d'une école de filles dans les communes de 800 habitants. La situation n'a guère évoluée à Gouesnac'h (621 habitants en 1851). En 1850, il n'y a pas encore d'école à Gouesnac'h : sur les 124 enfants en âge d'être scolarisés, bien rare sont ceux qui savent lire ou écrire.

    Exposition sur le thème des années 1850-1950, à l'église de Gouesnac'h, en juillet et août 2015. Entrée libre.

    François Cosquéric

     

     

     

     

    « François Le MahecL'allée des morts »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,