• Algues vertes et facture (1)

    Conseil communautaire                                         Il s’est tenu jeudi soir, à Saint-Evarzec.

    Algues vertes. L’avant-projet d’usine de compostage des algues vertes approuvé par la CCPF en juin 2011, a évolué avec l’enquête publique. « Nous avons tenu compte des observations de l’enquête, des inquiétudes rapportées par le maire de Saint-Evarzec et aussi rencontré les riverains. » Pour Roger Le Goff, " c’est un dossier sensible. J’ai proposé aux associations de visiter le site. »                                                                                                                   5,2 millions d'euros. Le projet estimé initialement à 4 millions d’euros (HT) dont 3 470 000 € de travaux, voit sa facture faire un bond de 1,2 million d’euro supplémentaire. Des travaux sont indispensables pour l’intégration de l’usine dans le site de Kerambris. Il s’agit de diminuer les impacts sur l’environnement en général et les nuisances olfactives en particulier. « C’est une vraie unité industrielle, et cela a un coût. » Unanimité pour approuver les travaux supplémentaires.                                                                           Unité confinée. Les élus communautaires sollicitent un complément de subvention auprès des financeurs (Ademe) pour la construction d’une maturation couverte et confinée et l’installation d’un outil de criblage également confiné

    Samedi 10 novembre 2012 : ensoleillée à Gouesnach.

    « Rouge et blanc Conseil communautaire (2) »