• Gouesnach

    Les journées Nationales des maisons passives 

    2014. En avril de cette année,  aménagement de Josiane et Gilbert Marionneau dans leur maison passive.

    2018. Ce samedi, on peut visiter - uniquement sur rendez-vous - cette maison en présence de la conceptrice du projet et du couple de propriétaires.

     Le projet. On le doit à Katia Hervouet, diplômée de l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille (ENSAP) et du Passivhaus institut de Darmstadt (Allemagne). Elle est agréée Concepteur Européen Maison Passive, un diplôme commun à tous les pays européens.

    L’isolation a été optimisée. Exit les radiateurs et la cheminée. Les sources de chaleur ? La maison est orientée plein sud. Ni micro trous, ni fissures ne viennent contrarier l'isolation composée entre autres de 30 cm d’isolant.

    66%. Ce sont les apports de chaleur qui proviennent de l’ensoleillement et, 22% apportés par les résidents, les ordinateurs et la cuisson en cuisine. 

    L’hydrométrie de l’air dans cette  maison peu varier de 40 à 50 % contre 85 % à l’extérieur.


    Samedi 10, à 10 h 15 (1re visite), 11 h 30 (2e visite) et 15 h 30 (3e visite), au n° 17 hent Menez Lan Gras.                                       Réservations obligatoires sur khervouet@architectes.orgri 

    Samedi 10 novembre, averses à Gouesnach        François Cosquéric 


  • Gouesnach

    À table avec Xavier Guérin


    Cuisine itinérante

    La cuisine itinérante stationne sur la place de la mairie, deux fois par semaine sous l’enseigne « A table ». Xavier Guerin est titulaire d’un CAP de cuisine et d’une expérience professionnelle qui l’a mené un peu partout dans le monde.

     

    Cuisine itinérante

     

    Des plats cuisinés. » Les nouilles sautées accompagnent les légumes de saison, le poulet mariné, le bœuf teriyaki ; les burgers sont classiques, végétariens, etc. Les frites sont maison. En plus des plats du jour, selon l’arrivage il propose à sa clientèle une soupe ou un velouté.

    Réservation conseillée pour une meilleure fluidité du service et surtout, pour éviter d’attendre dans le froid. Tél. 06 72 96 14 44.  

    Service, le mardi de 18 h à 21 h et, le dimanche de 11 h à 14 h, place de la mairie. 

    Mercredi 7 novembre 2018, ensoleillé à Gouesnach              François Cosquéric


  • Clohars-Fouesnant

    Gardiennage des Cro’Mignons

    Sarah Hélias. Titulaire du diplôme « conduite et gestion d’élevage canin et félin », Sarah Hélias propose le gardiennage des animaux à domicile et la vente de croquettes pour chiens et chats. Des stages en animalerie et chez un vétérinaire avaient conforté au préalable, son expérience professionnelle dans un élevage canin, une pension et à la SPA. Installée à son compte sous le statut d’auto-entrepreneur, la jeune Cloharsienne répond aux attentes des particuliers du Pays fouesnantais, de la région quimpéroise et Concarnoise. « À l’issue d’une prévisite, les gens me confient la clé de leur propriété. Je m’occupe de la nourriture. Lors de la balade quotidienne de 20 minutes, j’essaye d’avoir de la complicité avec l’animal, » explique Sarah. «                                                                                              Mon projet est de monter une structure de gardiennage d’animaux. » En attendant, elle élargie son offre animalière au travers de la vente de croquettes de la marque Dog-Land, conditionnées en 5 kg et 15 kg, pour chiens et chats. La livraison est gratuite. Possibilité d’échantillons gratuits à la demande.

    Les Cro’Mignons, ouvert 7 jours sur 7. Contact tél. : 06 23 19 36 76 ou nutrition-animal-29@outlook.fr.


  • Clohars-Fouesnant

    Le Kiela vient d’ouvrir son bar-tabac restaurant

    Le bar-tabac et restaurant situé dans le quartier du Drennec a rouvert sous l’impulsion de Claudia et d’Angélique Jolivet. « Mon ambition était d’ouvrir un commerce, » dit Claudia.

    Ki e laPrécédemment surveillante durant 6 ans au collège Saint-Michel, à Rosporden, Claudia est épaulée dans son entreprise par sa fille. Cette dernière y amène son expérience professionnelle. En effet, auparavant Angélique travaillait dans l’établissement « La bonne excuse » à la Forêt-Fouesnant.


    Ki e laUn leafting accompagne l’ouverture du « le Kiela » dans les espaces du bar, du tabac doté de jeux de grattage et de la salle de restauration. En cuisine, Yann et Catherine ont repris leur service aux fourneaux pour une formule ouvrière servie sur place, avec possibilité au déjeuner de plats à emporter à la demande. Chaque samedi, le menu retient un thème : kig-a-farz, couscous, paella…


    Le Kiela, bar-tabac et restaurant, au n° 45 route de la Chapelle, Clohars-Fouesnant. Ouvert non-stop du lundi au samedi de 7 h à 20 h 30.

    François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Un salon de coiffure aux « Couleurs de l’Odet »

    C’est la première boutique à ouvrir au centre-bourg dans les locaux de l’immeuble des Vire-Courts. Ce mardi matin, Fabienne Parisse assure les premières prestations du salon de coiffure « les Couleurs de l’Odet ».

    « J’ai découvert le lieu, un peu par hasard, sur les conseils d’un client qui réside à Gouesnac’h. L’environnement m’a vraiment séduite. C’est accueillant et, la clientèle dispose de parkings à proximité, » dit Sonia Gelin. La patronne de cet établissement possède 25 ans d’expérience professionnelle, dont 16 années à son compte dans un salon situé à Quimper. La création de son deuxième salon de coiffure lui apporte une motivation supplémentaire et, surtout lui a offert l’occasion d’embaucher Fabienne Parisse.

    Avec sa vingtaine d’années d’expérience, Fabienne mettra ses compétences pour prendre soin des cheveux des femmes, aussi bien que ceux des hommes et des enfants. Ponctuellement, le salon accueillera les services d’une esthéticienne.
    Les Couleurs de l’Odet, au n° 17 Ter, route de Benodet, ouverture du salon de coiffure du mardi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30, exceptée l’ouverture à 9 h 30 le mercredi et, la fermeture le samedi, à 17 h. Pour rendez-vous, tél. 02 29 40 50 21. Sur demande, possibilité de journée continue.

    François Cosquéric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique