• CCPF : 2014, année charnière

    A l'occasion de la cérémonie des voeux aux acteurs économiques, le président Roger Le Goff proposait de faire des...

    Retours sur 2014 : année charnière et de transition

    CCPF : 2014, année charnière

    Conseillers communautaires. L'année passée s'est caractérisée par le renouvellement des équipes municipales et du conseil communautaire. Les nouveautés : le suffrage par liste pour toutes les communes du canton  et la désignation au suffrage universel direct des conseillers communautaires.

    L'intercommunalité renforce sa visibilité et sa légitimité auprès des citoyens :                                                                                         - Au travers d'une coopération intercommunale renforcée.  - Le développement des services de proximité. Depuis la date de création de la CCPF (28 décembre 1983), les actions ne manquent pas  : reconquête de la qualité de l'eau, valorisation des déchets, aménagements économiques, multi-accueil, CLIC, etc.                                                                                                 - Lieu d'échanges et de concertation entre les communes, la CCPF constitue désormais un outil idéal pour aménager le territoire et, ainsi contribuer à son attractivité.

    A suivre.

    François Cosquéric

    mad Coup de gueule mad

    La crise ? Pas pour tout le monde... Les ex-présidents de la République coûtent vraiment très cher aux contribuables que nous sommes. Sur la première marche du podium on trouve Valéry Giscard d'Estaing avec un budget de 2,5 millions d'euros. Sur la deuxième marche, Nicolas Sarkozy est à 2,2 millions d'euros. Sur la troisième marche, Jacques Chirac est à 1,56 millions d'euros. Bien entendu, pour chacun d'entre eux il s'agit d'un budget annuel, auquel s'ajoute leur traitement mensuel de 6 000 € et pour Valéry Giscard d'Estaing un bonus de 12 000 €/mois comme membre du Conseil constitutionnel.

     

    « Crêp'ageCCPF : en pédale douce »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,