• Chaud devant

     Ambiance électrique au conseil municipal

    Chaud devant

    Sur l'esplanade de la mairie (photos), rassemblement de parents d'élèves et des membres de l'opposition municipale. Côté mairie, volets baissés (soleil ?), la majorité municipale prépare la réunion du conseil.

    Chaud devantChaud devant

    Jeudi soir, l'ordre du jour du conseil municipal ne comportait pas de gros dossier. Chose inhabituelle, le public était présent... dans le hall d'accueil de la mairie. Avec 23 élus autour de la table de la salle du conseil municipal il reste très peu de places pour les représentants de la presse et surtout le public qui, avouons-le mis à part une poignée de citoyens, vient rarement assister aux délibérations municipales.

    Chaud devantChaud devant

    Dernier dossier traité, les temps d'activités périscolaires motivent la présence des parents d'élèves de l'école publique après la remise d'une pétition (100 signatures) au maire. En projet : les Tap payants. Pour avoir négligé les règles qui exigent de ne pas intervenir dans les débats des élus municipaux, un parent d'élève a été invité fermement par Gildas Gicquel et à deux reprises, à quitter les locaux de la mairie. " Pendant la campagne électoral je vous ais reçu chez moi... Quelle démocratie. " La porte de la mairie claque, signifiant que le parent d'élève est sorti prendre l'air. Dans la salle du conseil municipal, c'est un maire énervé par la tournure des événements qui lance :  « Des pressions comme ça, on ne les accepte pas. Allez, on clôt la séance. »

    Chaud devant Jean-Yves (à droite) vient régulièrement suivre les réunions du conseil municipal.

     

     

    François Cosquéric

    « Tap : une solidarité réciproque ?Re-belote on vote »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,