• Le schéma de mutualisation des services et ses priorités

    CCPF. Un travail a été réalisé pour aboutir à une proposition de schéma comportant 8 domaines de mutualisation possible au sein du territoire de la communauté de communes du Pays fouesnantais. Ces possibilités feront l'objet de discussion à chaque débat d'orientations budgétaires.

    - Système d'information

    - Introduction des demandes d'urbanisme

    - Marchés publics

    - Ingénierie eau, assainissement et voirie

    - Mise en réseau des bibliothèques

    - Inondations et subventions marines : PCS, DICRIM, SLGRI, PAPI, Défense contre les inondations et contre la mer

    - Services communs entre la CCPF et le CIAS pour la comptabilité et les RH

    - Assistance aux communes pour les demandes de subventions.

    François Cosquéric


  • La réforme des collectivités territoriales

    CCPF. La RCT introduit - depuis 2010 - l'obligation d'élaborer un schéma de mutualisation des services entre les communes et la communauté de communes du Pays fouesnantais.

    Enjeux identifiés :

    - Optimisation des moyens, par la mise en place collectivement de nouveaux services dans les communes qui ne peuvent le faire de manière isolée ; Conforter des services publics en proximité ; Redéployer des moyens au bénéfice des politiques publiques.

    - L'expertise, pour professionnaliser les opérations complexe (marchés publics, urbanisme, droit des sols, ingénierie) ; Engager une démarche partagée de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

    - La solidarité, à conforter au niveau intercommunal et du maillage du territoire ; Partager les savoir-faire entre les collectivités membres.

    François Cosquéric


  • ADIL : ça sert à quoi ?

    CCPF. L'agence départementale d'information sur le logement assure une mission... d'informations sur tout ce qui touche l'habitat pour des questions techniques, juridiques, financières et fiscales.

    400 personnes du territoire de la CCPF font appel, chaque année,  aux services de l'ADIL. Notamment durant les permanences au siège communautaire, à Fouesnant.

    Depuis le 1er janvier 2016, l'ADIL accompagne les accédants à la propriété, dans le cadre de demandes d'aides versées par la CCPF au titre du PLH.

    La contribution financière de la CCPF est de 8 498 € (en 2016), soit 0,33 €/habitant.

    François Cosquéric


  • CCPF : quels investissements en 2016

    Sur le budget général de la CCPF, les restes à réaliser 2015, sont de 1 475 099 € et les nouvelles dépenses 2016, sont de 7 145 000 €. Total d'investissements pour l'année 2016 : 8 620 099 €.

    Des restes à réaliser...                                                                        - Centre de secours Fouesnant-Pleuven : nouvelle dépense, 50 000 € soit en tout 428 423 € ;                                                                         - Travaux route de Guénodou, nouvelle dépense, 570 000 €, soit en tout 584 622 €.

    Projets pour l'année 2016... 

    - Subventions d'investissement communes, 750 000 €

    - Subventions d'investissement électrification, 700 000 €

    - Extension des services en modulaires, 450 000 €

    - Maison des services au public, 200 000 €

    - Travaux sur bâtiments gendarmerie, 550 000 €

    - Montée en débit, 530 000 €

    - Route du Cranic - Pontalec, 280 000 €

    - Accès déchetterie et centre de tri, 650 000 €

    - Voirie communautaire, 500 000 €

    - EHPAD,340 000 €

    - Véhicules, 150 000 €

    - Matériel et mobilier, 100 000 €

    - Informatique, 240 000 €

    - Equipements sportifs, 210 000 €

    - Autres bâtiments, 120 000 €

    - Riviera Bretonne, 60 000 €

    - Vélo - route, 325 000 €

    - Programme rando, 130 000 €

    - Acquisitions foncières, 300 000 €

    François Cosquéric


  • Le Pôle déchet de la CCPF

    Le budget 2016 CCPF de la collecte des ordures ménagères est de plus de 5 millions d'euros.

    Au titre des investissements... 2 347 337 €

    Des restes à réaliser pour 42 000 € (déchetterie de Benodet, colonnes enterrées, matériel).

    De nouvelles dépenses, bardage et toiture sur 2 bâtiments, 144 000 €.

    - Extension de la déchetterie de Kerambris, 135 000 000 €

    - Bennes OM, 400 000 €

    - Véhicule utilitaire benne, 30 000 €

    - Mur coupe-feu, 90 000 €

    - Colonne enterrées, 50 000 €

    - Bacs OM-CS, 40 000 €

    - Poubelles de plage, 30 000 €

    - Matériel et mobilier, 71 000 €

    - Entretien de bâtiments, 100 000 €

    François Cosquéric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique