• L’association des Amis de Squividan s’attache à développer les outils de communication en tenant au courant ses interlocuteurs du Conseil général et du musée départemental Breton.

    - En démarrant des audio-guides avec la technologie MP3.

    - En lançant un site Internet : www.les-amis-du-squividan.com

    - En proposant une version anglaise du film "Un certain Regard".

    - En ressortant les notes et documents accumulés au  cours des ces dix dernières années sur Madeleine Fié- Fieux et Emile Simon, pour les confier à Jean Pierre LAZ, auteur du script de notre film pour en dégager une maquette. Présentée au concours des Trophées de la Vie Locale, elle a été retenue pour le meilleur projet présenté par une association culturelle. L’objectif ?  Sortir un projet qui viendra à propos puisque le second livre publié du vivant de Madeleine Fié-Fieux est quasiment épuisé.

    - En mettant en place la campagne d'affiches et de flyers.

    - En devenant le premier visiteur du Manoir avec 150 billets achetés et offerts à nos membres,

    - En encadrant les groupes que nous réussirons à intéresser à la visite du parc et de l'exposition,

    Les Amis de Squividan

    Les Amis de Squividan

    La lecture du livre d'or laisse un très bon souvenir de l'exposition de réalisée à l'Hôtel THALAMOT (Beg-Meil). Cette exposition de 53 toiles d'Emile Simon et de Madeleine Fié-Fieux aurait été encore plus importante  sans le revirement de la Mairie de VARENNES CHANGY  qui est revenue sur sa décision de prêter vingt tableaux peints  par Emile Simon sur le Loiret et que Madeleine Fié-Fieux lui avait légués. 

     

    " Nous ne sommes pas parvenus à convaincre la conseillère générale (NDLR : Nathalie Conan) de la synergie que nous entendions développer entre la réouverture à l'identique du Manoir du Squividan et notre exposition d'œuvres inconnues appartenant à des collectionneurs privés. Quand je dis réouverture à l'identique, ce n'est pas tout à fait exact car nous pouvions, après l'encastrement d'un bow-window inversé, avoir une vision  sur le hall et le salon de Madeleine Fié-Fieux.Les Amis de Squividan


  • Dorian Peron vainqueur du G.P. de l'OdetDorian Peron vainqueur du G.P. de l'Odet

    Dorian Peron vainqueur du G.P. de l'Odet

    Dorian Peron vainqueur du G.P. de l'OdetPrécédé par Willy Monfort au terme de la première journée du Grand prix de l’Odet, Dorian Peron (en polo rouge sur les photos) ne voulait pas revivre la même mésaventure que la saison passée en terminant sur la deuxième marche du podium. Dimanche à Clohars-Fouesnant (29), il a juste fait ce qu’il fallait pour décrocher la victoire qu’il rêvait tant. « Hier samedi, j’ai bien putté mais le grand jeu ne suivait pas. Aujourd’hui, j’étais confronté aux résultats inversesÀ égalité au trou n° 16, j’ai assuré en terminant avec un coup d’avance, » sourit Dorian Peron. Il vient de rendre une carte à 153, alors que trois autres compétiteurs terminent dans un mouchoir de poche avec un coup de trop (154). Quentin Calvez réalise le meilleur score de la journée, mais sa performance de la veille, payée cash, le prive d’une nouvelle victoire (2008) au Grand prix de l’Odet.

    Lundi 4 juin 2012 : couvert à Gouesnac'h.


  • Vaincre la mucoviscidose avec le Green de l'espoirTraditionnelle compétition du calendrier de l'association sportive du golf de l’Odet, le "Green de l’espoir" se déroule le dimanche 27 mai.
    Entretien
    Pascale Tanneau-Peron, ambassadrice de la compétition Green de l’espoir et son fils, Dorian, champion de Bretagne cadet (2011) qui est atteint de mucoviscidose
    Quelques mots sur la mucoviscidose ?
    C’est une maladie génétique mortelle qui détruit progressivement les poumons. Sans le savoir, 2 millions de Français sont porteurs sains du gène de la mucoviscidose et peuvent le transmettre à leurs enfants. Chaque année en France, 300 enfants naissent avec la mucoviscidose. Cela représente une naissance sur 2 500 naissances en France. La Bretagne prédomine avec une naissance sur 1 700 naissances, notamment concentrée sur le Finistère. Grâce aux projets de recherche l’espérance de vie à la naissance est de 46 ans. Elle n’était que de 7 ans en 1965. Mais, l’âge moyen de décès des patients n’est que de 27 ans.
    Qu’est-ce qui a motivé votre implication au Green de l'espoir ?
    Maman de Dorian, un garçon de 18 ans atteint de mucoviscidose, j’ai décidé il y a 15 ans de devenir ambassadrice de la compétition Green de l’Espoir au golf de l’Odet afin de soutenir la recherche mené par « Vaincre la mucoviscidose ». Cela me permet également de sensibiliser sur le difficile combat que je mène avec mon fils et ainsi, de connaître l’importance et l’utilité des dons.
    Qu’est-ce qu’on attend de vous ?
    En tant qu’ambassadrice, mon rôle est de sensibiliser et de mobiliser les golfeurs, de trouver la dotation, d’organiser le cocktail de la remise des prix… Le but essentiel est de rechercher des partenaires financiers. C’est le coup de pouce supplémentaire pour augmenter la somme récoltée au sein du club. Le Green de l’espoir fait parti du calendrier sportif de l’AS depuis 1998 où l’on avait recueilli 1 856 €. Les dons ont été doublés 3 années plus tard. Depuis 2006, avec une somme de 10 050 € et jusqu’à 2011 avec 13 447 €, les golfeurs du golf de Clohars Bénodet occupent la première place de la générosité au niveau National.
    Le mode d’emploi pour les dons ?
    Entreprises, associations, clubs services, particuliers peuvent devenir partenaires de l’opération. Il suffit de libeller un chèque à l’ordre de l’association « Vaincre la mucoviscidose » et de le remettre à l’équipe du Green de l’espoir. En 2011 au niveau National, les 116 compétitions ont recueilli 416 000 €. Contact tél. : 02 98 57 03 76 (Pascale Tanneau-Peron) ou le 01 40 78 91 91 (Vaincre la mucoviscidose).

    Particulier ? Le versement à Vaincre la mucoviscidose ouvre droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66% du montant du don dans la limite de 20% du revenu imposable.

    Une entreprise ? Le versement à Vaincre la mucoviscidose ouvre droit à une réduction d'impôt sur les sociétés de 60% du versement dans la limite de 0,50% du chiffre d'affaires (HT) si assujetti à l'impôt sur les sociétés.

     


  • Cloh'arts patch exposeCloh'arts patch exposeCloh'arts patch exposeCloh'arts patch exposeCloh'arts patch expose des patchworks

    Sur le thème « paroles et musiques » l’atelier Cloh’arts patch a mis en scène trente-quatre chansons, comme Une poule sur un mur, Gentil coquelicot, L’Aigle noir, Scoubidou, Les marchés de Provence… Un thème sympa pour marquer les 15 ans d’activités du groupe patchwork. L’expo aurait un goût d’inachevée s’il n’y avait pas accriochés au mur, comme à la parade, une trentaine de CD habillés de broderies, de perles, de rubans.

    Le deuxième volet de l’exposition réuni une suite de onze tableaux en patchwork sur le thème des Quatre saisons de Vivaldi. « 

    Avant de quitter la salle socioculturelle, les visiteurs ne resteront pas insensibles à l’opération « des broches pour aider Entraide cancer ». Autant de broches personnalisées qui sont vendues contre la modique somme de 2 €. Le résultat de la vente sera entièrement reversé à Entraide cancer.
    Jusqu’à dimanche 20 mai, de 14 h à 18 h 30, expo de patchworks à la salle socioculturelle, au bourg de Clohars. Entrée libre.

      

      


  • Sortie de Benodet accueilLa randonnée mensuelle du mercredi de Bénodet-accueil s'est déroulée par temps magnifique, sur la commune de Plonévez-Porzay. Les marcheurs étaient guidés, comme à l'accoutumée, par Lucien Glévarec, leur responsable, de Gouesnac'h. Le matin a été consacré à la côte, vers le nord, à partir de la chapelle de Sainte-Anne-la-Palud préalablement visitée. Après le repas, l'après-midi a vu le groupe arpenter la très pittoresque Forêt de Névez, gérée par le Conseil général.  





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique