• Foën-Izella se penche sur notre patrimoine

    Créée en 1986, l’association Foen Izella, fête ses trente années d’existence, a t’on appris lors de l’assemblée générale annuelle, qui s’est tenue salle de l’Archipel, à Fouesnant. Une équipe restreinte de « chercheurs- rédacteurs », tous des bénévoles, assure la principale activité de l’association. C’est-à-dire, l’étude et la recherche sur l’histoire en Pays Fouesnantais.

    En 30 ans, les textes ont débouché sur une très importante production éditoriale : 56 bulletins, des fascicules et des recueils « spéciaux », représentant une remarquable contribution à la connaissance de l’histoire locale marquée par l’intérêt des 172 fidèles adhérents. L’association participe activement à la vie culturelle locale : pardons du Drennec et du Perguet, Journées du Patrimoine.


    Présentation de deux ouvrages passionnants récemment parus sous la plume d’Annick Le Douget (le scandale de la poudre Baumol) et de Pierrick Chuto (IIIè République et Taolennou).


    Comment se procurer les bulletins Foen Izella ? Tarif, 10 €/unité ou 15 €/2 numéros par an avec abonnement. Contact tél. : 02 98 57 22 73. Site Internet wwwfoenizella.co

    François Cosquéric


  • Écoutez, écoutez bien, c'est relativement court, avéré… et pourtant

     

    www.youtube.com/embed/7nfwR4wJX9A

     

     

     

     


  • Syndicat des eaux

    Le débat d’orientations budgétaires était à l’ordre du jour, ce lundi.

    Assainissement. Les dossiers d’indemnisations des servitudes de passage des réseaux de transfert sont presque bouclés. De même que les différentes réserves sont en passe d’être levé sur les travaux de construction de la station d’épuration de Moulin-du-Pont, ainsi que sur les réseaux. De là, il n’y a qu’un pas pour évoquer la réhabilitation du site des lagunes. Une étude est en cours pour leur curage. Une directive préfectorale précise que l’évacuation et l’épandage des boues des lagunes ne pourront se faire avant le lundi 28 mars. La réhabilitation des réseaux d’eaux usées de la zone de Troyalac’h se fera en liaison avec la mairie de Saint-Evarzec.
    Le contrôle des branchements d’assainissement est prévu autant sur le domaine privé que public. L’objectif étant de supprimer les raccordements de gouttière sur le réseau d’assainissement. « Auparavant, tout se déversait dans les lagunes. Aujourd’hui, ça se mesure à la station d’épuration, avec le risque de débordement en cas de pluie et l’impact financier, » regrette René Glo.


    Eau potable. On note des procédures d’acquisitions foncières ou d’indemnisations de servitudes dans les périmètres de protection des captages de Trouarn et de Lanvéron.

    Service administratif. Dans le cadre d’un changement de grade, création du poste d’agent adjoint administratif principal de 1re classe.
    Assainissement.

    François Cosquéric


  • Il pleut... les postes de relevage risquent de déborder

    Par temps de pluie, d'énormes surplus de volumes ont été enregistrés dans la station d'épuration de Moulin-du-Pont. Problème.

    Les eaux de pluie peuvent provoquer des débordements dans l'un ou l'autre des 30 postes de relevage.

    Dans le courant de l'année 2016, le syndicat va procéder à des vérification chez les particuliers. Déjà, vérifiez par vous-même que les eaux de gouttières ne parasitent pas les eaux sales envoyées à la station d'épuration.

    Campagne de contrôle. Sur les communes adhérentes au syndicat des eaux. Le principe ? On envoie des fumigènes dans les canalisations... Gare si une fumée blanche sort par le conduit de la gouttière.

    François Cosquéric


  • La station d'épuration, à Moulin du Pont

    3 millions d'euros. La station d'épuration est opérationnelle. Après 2 ans de réglages, d'adaptation des mesures... Coût, 3 millions d'euros pour une capacité de 15 000 habitants. Aujourd'hui, son débit journalier est de 4 000 m3.

    Merveille de Technologie. Dégraisseur et desableur ; filtration biologique : réduction des odeurs ; bassin biologique où les bactéries se nourrissent de la pollution des eaux... et la digère ; traitement tertiaire : désinfection avant rejet en milieu naturel. Environnement préservé de l'anse de Moulin du Pont.

    François Cosquéric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique