• La perle du conseil municipal

    Un catalogue de la sinistrose

    Rappel. Dans une lettre ouverte parue dans Ouest-france et un autre quotidien, les élus de l’opposition s’interrogent sur la mauvaise santé de l’école publique de l’Odet et, surtout sur le rejet d’une demande de subvention exceptionnelle rejetée lors du précédent conseil municipal.                                                                                         Le sujet est revenu sur le tapis, lundi 2 mai, lors du conseil municipal. Pour autant, devait-on mettre en doute ce qui a été écrit ?

    Bernard le Noac'h (majorité) "n'approuve pas ce qui est dit concernant l'école qui m'est chère et qu'on pointe du doigt. "Le texte ? "C'est un vrai catalogue de la sinistrose. Pour la réussite de l'école il faut rester positif. Et là, ça vole bas."

    Gildas Gicquel (maire). "C'est dommage de mettre une porte ouverte et la sinistrose derrière. C'est la sérénité de l'école qui compte pour recruter des élèves..."

    Le meilleur pour la fin

    Jean le Ster. "L'article de presse ne fait pas foi ; ça n'a aucun sens."

    Conclusion. Aurore Queffelec-Bozec, l'une des 5 membres de l'opposition municipale et, surtout présidente des parents d'élèves (APE) connait bien le sujet pour entretenir des relations avec le corps enseignant local. La source est donc fiable et, selon l'article en question les exemples ne manquent pas. 

    Aurore Queffelec-Bozec. " L'école privée n'est pas visée. L'article de presse était fait pour réagir. "                                                            C'est fait.

    François Cosquéric

    « Boudée par la population ?Rando »

    Tags Tags : , ,