• Liberté, égalité, fraternité

    Les symboles de la République
     

    Liberté, égalité, fraternité

    Ecole Publique de Gouesnach. Mercredi en fin de matinée, la classe de CM2 assistait à l’installation des symboles de la République sur l’une des façades de l’école publique de l’Odet.

    Liberté, égalité, fraternité

    Liberté, égalité, fraternitéEtaient présents, le maire Gildas Gicquel, des adjoints au maire et les DDEN du canton.

    Le conseil municipal des jeunes est né après les élections municipales de 2014. En comptant les deux écoles, ce sont une quinzaine de réunions. Le dernier thème abordé avait permis de travailler sur le sens de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Ils se sont largement exprimé sur le sujet.

     

    Liberté, égalité, fraternitéPatrick Malaviale, a rappelé au travers d'extraits de textes travaillés en réunion : « la liberté d’expression c’est dire ce que l’on veut sans se faire critique, mais à condition de respecter les personnes, » ou encore sur la liberté, « peu importe d’où l’on vient, on est tous égaux, » et pour les élèves du Cm2 la fraternité c’est « tendre la main pour aider ceux qui ont mal, » ou « la fraternité c’est la paix entre nous, pas de dispute. »

    Liberté, égalité, fraternité

    Le conseil municipal des jeunes a également réfléchi sur la notion de vivre ensemble, réfléchi sur les améliorations à apporter dans leur environnement, comme l’accès au transport scolaire.

     

    Liberté, égalité, fraternitéLe drapeau tricolore flotte sur le fronton de l’école publique. Juste au-dessus de la devise Liberté, égalité, fraternité.                         « C’est un beau symbole que l’on vient d’installer, » souligne la directrice, Magali Gloanec.

     

    François Cosquéric

    « Du nouveau chez les corposVacances intelligentes »