• Gouesnac'h

    C'était en 2010, une photo de la fin de cette année où Gouesnac'h était sous la neige.

    Dimanche 5 janvier 2020, à Gouesnac'h                                   François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    La salle socioculturelle est prête

    40. Comme le nombre d'années où, à Gouesnac'h on a attendu une salle associative digne de ce nom. Pas les locaux non adaptés de l'ancienne école publique devenue "la Maison des association" dénommée F. Savary. Preuve, le nouveau planning de réservations des salles, permet - enfin - de transférer les activités dans la salle socioculturelle.

    2020. Dès ce début d'année, associations et particuliers résidant à Gouesnac'h, vont pouvoir en disposer.

    La salle de réunions faut une superficie de 45 m².

    Vendredi 27 décembre 2019, ensoleillé à Gouesnac'h             François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Une crèche de Noël à visiter 

    Noël

     
    Anne-Marie et Claude Delamarche assurent la tradition de la crèche de Noël dans l’intimité de la véranda de leur habitation. A découvrir, sur rendez-vous,.du lundi 30 décembre au vendredi 31 janvier, de 14 h à 18 h. Contact tél. : 02 98 54 80 14.
     

    Noël

    Cliquer sr la photo pour l'agrandir 

    Noël
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    220 figurines pour un tour du monde en miniature, dans un décor fait maison où, l’emplacement des personnages de la crèche répond à une règle géographique : Amérique du Sud, Maghreb, Asie, Europe. Là, c’est une tablée qui réunie des joueurs de dominos, des danseuses de flamenco, un bûcheron au travail, des marins pêcheurs...
     
    Jeudi 26 décembre 2019, ensoleillé à Gouesnach                                         François Cosquéric

  • Gouesnac'h

    N'y aura-t-il donc pas de trêve de Noël à Gouesnac'h?

    S'interroge dans une lettre ouverte, les représentants élus des parents d'élèves de l'école publique de Gouesnac'h.

    Les problèmes de communication entre l'équipe enseignante et la municipalité ne datent semble-t-il pas d'hier. En tant que parents délégués de l'école publique, nous avons pu le constater à maintes reprises. Si nous déplorons cette ambiance délétère, nous ne sommes pas là pour la juger. Nous n'avons que faire des tensions et rancoeurs existantes ; notre seul et unique objectif est que les enfants bénéficient d'un enseignement de qualité dans de bonnes conditions et dans un climat serein. Nous sommes satisfaits de l'enseignement dispensé mais pas du climat, loin d'être serein.

    Au restaurant municipal. Ce midi a eu lieu le traditionnel repas de Noël à la cantine scolaire que nos enfants apprécient toujours. Cette année, les sept enseignantes de l'école publique ont émis le souhait d'y participer afin de partager ce moment avec leurs élèves. Une réponse négative de votre part leur a été faite, faute de places. Pourtant ce midi, huit adultes de l'école privée étaient attablés pour ce repas de fête. 

    La réponse du maire. « On sert plus de 200 repas quotidiennement au restaurant scolaire. Comme chaque année, le repas de Noël a connu un pic de fréquentation. Par manque de place, aucun élu n’y participait. Les enseignants de l’école publique n’avaient fait aucune réservation, ni en mairie, ni auprès du cuisinier. Quant à l’école Notre-Dame, deux de ses enseignants y déjeunent régulièrement tout en assurant bénévolement la surveillance et le service à table. J’ai été outré d’apprendre que la directrice de l’école publique s’est permis un comptage du personnel de l’école Notre-Dame, présent au restaurant municipal. »

    Sortie scolaire à Paris. Ce qui s'est passé à midi n'est pas pour nous rassurer. D'autant qu'il s'ajoute au problème de la sortie scolaire à Paris en janvier prochain, qui a finalement été annulée. En effet, de nombreux parents des enfants concernés n'adhèrent pas à l'organisation de cette sortie. En tant que représentants élus des parents d'élèves, nous tenions à vous faire savoir que nous sommes choqués qu'aucun parent de l'école publique n'ait été invité d'emblée à accompagner cette sortie scolaire. Nous trouvons inacceptable le déséquilibre de considération de votre part entre les deux écoles. 

    La réponse du maire. « Lors de la prérentrée scolaire j’ai rencontré les enseignants des 2 écoles élémentaires pour les informer du projet de sortie à Paris. Initialement prévue, le mardi 12 novembre, cette sortie a été reporté au 7 janvier prochain. Lors de la réunion d’information du 10 décembre dernier, cinq parents d’élèves de l’école publique, opposés à ce déplacement à Paris, ont fait annuler le projet auquel n’adhérait plus 12 des 39 élèves de la classe de CM1-CM2 de l’école publique. Pour bénéficier de meilleures conditions tarifaires et de transport, la municipalité avait déjà effectué des réservations auprès de la SNCF pour un coût de 2 678 € : 48 élèves et 7 accompagnateurs dont un parent de chacune des 2 écoles. Pour autant, le projet se concrétisera avec les élèves de l’école Notre-Dame qui pourront bénéficier de cette sortie pédagogique qui les amènera à visiter l’assemblée nationale et le sénat. Néanmoins, on fera de notre mieux pour que les élèves de la classe de CM1-CM2 de l’école publique puissent à leur tour bénéficier d’une sortie similaire, sur une journée. Mais, en dehors du temps scolaire, par exemple, un mercredi. »

    Vendredi 20 décembre 2019; à Gouesnac'h                 François Cosquéric

     


  • Benodet - Gouesnac'h

    Victoire facile pour le FCO BG

    10. Comme la dizième journée du championnat où, l'équipe A du FC Odet recevait le FC Plonéour B, dimanche à Benodet au stade Bouilloux-Lafont. Les odétois un peu apathiques en début de match avaient du mal à mettre du rythme dans la rencontre et au bout de 15 minutes, les accélérations commençaient à faire mal à l'arrière-garde bigoudène et Nathan Labory par trois fois, Thomas Lefort ou encore Antoine Rannou étaient tout près d'ouvrir le score mais la maladresse étaient de nouveau au rendez-vous. Heureusement, la domination odétoise allait enfin être concrétisée au tableau d'affichage après un long coup-franc de Thomas Stéphan, Thomas Lefort plaçait un bon coup de tête croisé qui se logeait dans la lucarne des visiteurs. La fin de la première mi-temps voyait les odétois buter de façon repétitive sur la défense plonéouriste.

    FacilementEn seconde période, le travail de sape allait finir par payer et Pierre Martinel, intenable sur tout le front de l'attaque se faisait percuter dans la surface, ce qui offrait la possibilité à Thomas Lefort de doubler la marque et son compteru personnel sur pénalty, ce dont il ne se privait pas. Quelques instants plus tard, Nathan Labory bien lancé en profondeur évitait la sortie du gardien d'un bon dribble et inscrivait le 3ème but de l'après-midi. A plusieurs reprises, les odétois auraient pu lourdement aggraver le score mais le réalisme faisait encore une fois défaut et contre le cours du jeu, sur un cafouillage, les visiteurs réduisaient la marque à 1/4 d'heure de la fin. Toutefois, les odétois ne tremblaient pas et s'imposaient par 3 buts à 1 et terminaient l'année civile sur une bonne note en haut du classement en espérant y rester le plus longtemps possible.

    L'équipe 2 du FCO a vu son match contre l'US Fouesnant 3 reporté pour cause d'arrêtés municipaux et des conditions météorologiques de la semaine.

    Dimanche prochain, l'équipe 2 du FC Odet recevra, en match en retard, le FC Quimper Kerfeunteun c, à 13 h, au stade Bouilloux-Lafont.

    Lundi 16 décembre 2019, pluie à Gouesnac'h                François Cosquéric

    Facilement





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique