• Gouesnach

    La création de nouveaux chemins piétons

    Chemin de traverse

    Route de Pors-Guen. Armelle le Berre cède une bande de terrain d'une superficie de 312 m² dans le secteur de la ferme de Kerouguy où, en amont existe un passage piétons. Cette continuité est la bienvenue. Initialement proposé à titre gracieux (courrier du 14 février 2018), le terrain est finalement proposé au prix de la terre agricole, à cause d'une taxe demandée à la propriétaire. Soit, 0,50 cts d'euro le m², soit 156 €.

    Route de Pors-Keraign. Vente par la SCI Oclair représentée par M. Epron, d'un lot de 300 m² au prix de 0,50 € le m².

    Route de Quimper. Au lieu-dit le Cosquer, Jean-Paul Boulis cède à la commune une parcelle classée humide (B n° 388), d'une superficie de 19 935 m² pour le prix de 5 000 €. A court terme, le but est de créer un chemin pour piétons entre le Bourg et la route de Kerider. Vote : 3 abstentions.

    Route de Pors-Meilloù. Au lieu-dit Kerveur, au prix de 0,50 € le m², acquisition en partie dans la parcelle cadastrée section B n° 1287, d'une superficie de 1200 m², appartenant à Jean-Pierre Donnard. Aujourd'hui en impasse, le chemin de terre sera prolongé (600 ml) jusqu'au carrefour des routes de Prat ar Guip et de Pors-Meilloù, permettant de rejoindre le sentier de Botdrez.

    Samedi 31 mars 2018, à Gouesnach                    François Cosquéric


  • Gouesnach

    C'est OK pour le compte administratif 2017

    2 016 202 €. C'est le montant de recettes du budget 2017, réalisé par la ville en investissement et fonctionnement. L'augmentation est de 9% par rapport à 2016.

    1 831427 €. C'est le montant des dépenses réalisé en 2017. Ces dépenses sont en diminution de 2,57% par rapport à 2016.

    + 698 511 €. En section de fonctionnement, c'est le résultat de clôture de l'exercice 2017. Dans le détail, on trouve 1 552 812 € de recettes et 1 299 435 € de dépenses, ainsi qu'un solde d'exécution de l'exercice 2016.

    - 187 123 €. En section d'investissement, c'est le résultat de clôture de l'exercice 2017. Dans le détail, on trouve 163 886 € + 312 000 € de recettes et 537 607 € de dépenses, ainsi qu'un solde d'exécution - moins 125 02 € - de l'exercice 2016.

    252 069 €. C'est le montant de la  dotation globale de fontionnement (DGF). En diminution d 3,65% par rapport à 2016.

    39 878 €. C'est le montant de la dotation e solidarité rurale (DSR). En augmentation de 8,66% par rapport à 2016.

    82 €. C'est le montant de l'allocation compensatrice de la taxe professionnelle. En diminution de... 68,70% par rapport à 2016.

    38 987 €. C'est le montant de l'allocation compensatrice de la taxe d'habitation. Elle a été créée en 1992 et, versée par l'état en compensation des dégrèvements d'office. En augmentation de 63,97% par rapport à 2016.

    980 165 €. C'est le produit des impôts directs. En augmentation de 4,85% par rapport à 2016. S'ajoutent les 42 826 € de taxe additionnelle.

    Jeudi 29 mars 2018, des giboulées à Gouesnah                              François Cosquéric


  • Gouesnach

    Le conseil municipal s'est déroulé, mardi soir.

    PLU. Il a été adopté au mois de décembre 2017 par le conseil municipal. Le délai de 2 mois est passé et, le plan local d’urbanisme n’a retenu aucune observation des services de la préfecture.

    Cinq recours gracieux ont été déposés. Deux d'entre eux concernent le projet d’extension du camping, à Pors-Keraing et, les trois autres relèvent de propriétaires de terrains constructibles au POS et, devenus inconstructibles au PLU. Gildas Gicquel s'est dit « très déçu en pensant que les gens auraient pu être raisonnables. »

    POS. On avait noté 5 ou 6 recours gracieux lors de la mise en place du plan d'occupation des sols en ...2011. « Certains dossiers ne sont toujours pas clos. » dit le maire.

     

    Soutien scolaire à tous les élèves de Notre-Dame

    42 906 €. Pour l’année scolaire 2018, c'est la participation communale aux frais de fonctionnement de l’école privée Notre-Dame des Victoires. Le détail ci-dessous... Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    Dotation contestée

    21 910 €. C'est la somme attribuée au titre des 50 élèves scolarisés en primaire. Logique, si on s'en tient à la convention signée par le maire et le représentant de l'école privée, sur la base des dépenses estimées d'un élève (x 95) scolarisé en primaire à l'école publique, soit 438,20 €/élève.

    20 996 €. C'est la somme attribuée au titre des 28 enfants scolarisés en maternelle à l'école Notre-Dame. Certes, il s'agit de faire une dotation réduite (50%) par rapport au forfait estimé d'un élève de maternelle (x 61) scolarisé à l'école publique, soit 1 499,72 : 2 = 749,86 €/élève...                                                                                          Une proposition contestée par l'une des conseillères de l'opposition. Elle s'applique a rappeler que la municipalité n'a aucune obligation pour contribuer aux dépenses de fonctionnement de ces petits enfants.                                                                                      Aurore Bozec réagit en remarquant que c'est « la possibilité pour la commune de faire des économies, car il n’y a aucune obligation pour la maternelle. D’autant plus, qu’on leur alloue des subventions exceptionnelles. C’est un choix personnel d’aller au privé. Là, on s'aperçoit qu'on peut faire des économies. » Une évidence pour une seule élue et, pas du tout partagée par le reste du conseil municipal. Ce dossier fait l'unanimité, moins un vote contre.

     

    Bénodet - Gouesnach

    Financer les actions de fin de saison

    Le FC Odet organise un repas à emporter, uniquement sur réservations auprès du club de foot ou, au Colibri.

    Mercredi 4 avril. C'est la date limite pour les réservations. Au choix en contactant le 06 67 26 01 81 ou par mail fcodet@bbox.fr ou encore, d'avoir acheté son ticket au bar Le Colibri, à Gouesnac'h.

    Vendredi 6 avril. C'est le jour de retrait du repas à emporter. Les parts de Rougail saucisses, vendues 10 €, seront à retirer au stade de Kerincuff, de 18 h 30 à 21 h 30.

    Les bénéfices serviront aux actions de fin de saison au profit de l'école de foot du FC Odet Benodet Gouesnach : tournois et animations.

    Mercredi 28 mars 2018, à Gouesnach        François Cosquéric

     


  • Gouesnach

    Plein les yeux avec l'APE

    Géant

    Ambiance fluo sur la piste de danse du restaurant scolaire.

    GéantGéant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'homme robot impressionne par sa grande taille. C'est tout juste, mais il passe la porte du restaurant scolaire.

    Géant

    Quel succès.

    GéantGéant

     

     

     

     

     

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    Géant

    Un coup de laser inoffensif.

    GéantGéant

     

     

     

     

     

    150. C'est le nombre de convives au repas froid préparé par les bénévoles de l'Ape de l'école publique de l'Odet.

    Mardi 27 mars 2018, à Gouesnach                                François Cosquéric

     

     

     


  • Benodet - Gouesnach

     Le F.C. Odet à nouveau battu !

     L'équipe 1 du FC Odet recevait, sans complexe, le leader Quimper Kerfeunteun, ce dimanche à Bénodet. Malgré la claque du match aller, les odétois espérait bien glaner quelques points, en étant solide et en plantant quelques banderilles bien placées à leur adversaire du jour.

    Les 10 premières minutes étaient à l'avantage des quimpérois qui ne se créaient toutefois pas d'occasions très franches. Passé le premier quart d'heure, les odétois réagissaient et se créaient coup sur coup de belles occasions. Alex Claude, tout d'abord s'échappait sur le côté  gauche à pleine vitesse et venait défier le portier quimpérois Guirriec. Sa lourde frappe passait de peu à côté. Nathan Labory ensuite s'essayait à la frappe mais son tir excentré passait également à côté des cages. Pierre Laurent de son côté veillait au grain et jaillissait dans les pieds des attaquants quimpérois pour freiner leurs ardeurs.

    Score nul et vierge à la mi-temps, tout restait à faire et on se mettait à y croire plus côté odétois, en s'enhardissant en attaque alors que les quimpérois abusaient du jeu long. Alex Claude - encore lui - trouvait les gants de Guirriec sur une belle frappe sous la barre. A l'heure de jeu alors que les odétois se portaient à l'attaque, une mauvaise transmission remettait les quimpérois dans le sens de la marche et en fin de contre, l'inévitable Alkis concrétisait l'action en ouvrant le score, seul face à Pierre Laurent, impuissant sur le coup.

    Les odétois jetaient alors toutes leurs forces dans la bataille mais se montraient trop imprécis dans les derniers gestes et les quimpérois procédaient en contre mais pêchaient par maladresse ou excès d'individualisme dans le geste final.

    En fin de compte, le FCO s'inclinait à nouveau sur la plus petite des marges et devra jouer un nouveau match ultra important pour sa survie dimanche prochain, contre un concurrent direct, le FC Plonéour, à 15 h 30, à Bouilloux-Lafont. Le FCO comptera sur ses supporters pour conserver des chances de maintien dans ce championnat.

    L'équipe b avait vu son match reporté à cause de l'état des terrains. Elle devrait se déplacer à l'En Avant de Scaër, à 13 h 30, dimanche prochain.

    Lundi 26 mars 2018, couvert à Gouesnach           François Cosquéric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique