• Clohars-Fouesnant

    Un coq de feu à la soirée de la Parcelle Chinoise


    La parcelle Chinoise organisait un réveillon Chinois à la salle socioculturelle. iling Quilfen-Hsieh apportait des explications sur le signe du coq de feu. « Ce sont des êtres bien vivant qui font tout pour atteindre leur but… » Des plats traditionnels ont été servis pour ce réveillon avec leurs significations. Ainsi, les nouilles sautés sont le signe espéré d’une longue vie, les ananas preuves d’un développement, le poulet un bel accompagnement à la construction d’une famille, etc. L’essentiel n’était-il pas de déguster les plats d’échanger les vœux de bonheur.
    La seconde partie de la soirée était animée par le partage des photos des voyages effectués par Yunan et Taiwan et surtout par Tibet qui n’ont pas manqué d’émouvoir l’assemblée. La soirée s’est conclue par un partage de savoir lors d’une mini-conférence sur le fonctionnement du cerveau mémoire.

    François Cosquéric


  • L’association Pakigangay est solidaire des Philippins. Rencontre avec…
    Jean-René Blaise, président de l’association Pakigangay qui compte une centaine d’adhérents.

    Comment faîtes vous connaître l’association ?
    L’année passée, nous avons mené des actions pour présenter l’association. Par exemple, en sorties des messes célébrées à Benodet, au bourg et au Drennec à Clohars, à Saint-Louis à Brest… Nous avons rencontré les enfants de la catéchèse du Guilvinec-Penmarch qui avaient organisé une action qui a permis de récolter 130 €. À Gouesnac’h, l’école Notre-Dame a également conduit une belle action. Et puis, l’association était présente au forum organisé à Kerustum Quimper, ainsi qu’au forum départemental de la solidarité international à Quimper.

    Solidarité Pakigangay


    Où se situent les actions de l’association Pakigangay ?
    Notre aide est indispensable pour permettre aux enfants défavorisés de Maasin et aux familles bénéficiaires de nos actions, de progresser dans leur quotidien.
    L’association soutient quatre projets : un centre d’accueil d’enfants des rues dénommé le foyer Saint-Joseph, l’école de Lipog où sont accueillis 220 enfants, Speed-Center qui est une école spécialisée pour les enfants à handicap, ainsi que des familles en difficultés qui résident dans le quartier Colo.


    Concrètement, quelles sont vos actions ?
    Lors de son séjour en juin dernier aux Philippines, le père Armand Guézingar a mis du riz à disposition des familles de Purok Kolo. Il a également remis les 200 € récoltés par l’école Notre-Dame des Victoires qui vont répondre aux besoins urgents à l’école de Libog. Aujourd’hui, l’association compte 27 parrains qui contribuent à faire des dons pour les enfants du foyer Saint-Joseph. Une aide de 11 500 € va permettre à 35 enfants de suivre une scolarité normale.


    Quels sont vos projets pour l’année à venir ?
    C’est de développer le parrainage pour les enfants du foyer Saint-Joseph. Si possible, de passer le nombre d’enfants aidés à 40, tout en maintenant le parrainage à 25 € mensuels. Poursuivre la distribution de riz à 32 familles, de doter de WC et de douches le quartier Colo. Ce sera de répondre aux besoins d’urgence alimentaire pour les enfants les plus pauvres scolarisés à l’école de Libog et, la mise en place d’un moyen de locomotion pour les habitants d’Estralla.

    François Cosquric


  • La tradition Philippines


    Samedi, 140 personnes avaient répondu à l’invitation sous le signe de la solidarité avec les Philippins de Maasin.

    Tradition

    L’association Bayanihan breizh pinoy animait ces soirée. Cette dernière est composée d’une trentaine d’adhérents répartis entre des femmes originaires des Philippines et leurs époux. « À mon arrivée à Brest, j’avais cherché des soutiens. Durant l’année 2014, cela m’a donné l’idée de créer une association brestoise, culturelle et d’entraide, dédiée aux nouveaux arrivant. C’est également une manière de promouvoir les Philippines. Ce soir à Gouesnac’h, nous faisons un geste de soutien en venant partageant notre tradition. » Revêtu de costumes traditionnels du Nord des Philippines, le groupe de femmes a effectué des pas de danses de la tradition Igorot qui, tour à tour ont évoqué le moment des récoltes et d’autres gestes rappelant la tradition et le travail en milieu rural.

    François Cosquéric


  • Amis des jardins : bureau reconduit
     

    Les Amis des jardins avaient rendez-vous à la Maison associative pour renouveler leur bureau, suite à l’assemblée générale qui s’était déroulé voici un mois et demi. Sans surprise, Marie-Thérèse Gourlaouen est reconduite à la présidente. La trésorerie est à la charge de Geneviève Donnard et de Marcelle Guillou (adjointe). Le secrétariat est confié à Jean-Noël le Goff et à Joël Derrien (adjoint).
    Le jardin des Amis

     

    Projets 2017. Les démonstrations de taille : de kiwis (samedi 21 janvier), sur arbustes les samedis 25 février et 24 juin et sur les arbres à noyaux (samedi 30 septembre).

     

    Le jardin des AmisLa conférence sur le compostage, animée par Roger Rose, prévue le samedi 25 mars, permettra de valoriser son composteur. Le comité tiendra un stand de fleurs d’été à la Saint-Herbot au mois de mai. Par ailleurs, les concours communaux des jardins fleuris et des potagers auront lieu respectivement le jeudi 8 juin et le samedi 8 juillet


  • Clohars-Fouesnant

    Pascale Quilfen, directrice de l’école publique


    Changement de directionUne nouvelle directrice vient d’être nommée à l 'école publique de Clohars suite à un départ inexpliqué. Depuis 14 ans en poste à l’école, la nouvelle directrice, Pascale Quilfen a commencé par la prise en charge la Petite section de maternelle. Aujourd’hui, elle enseigne dans la classe de CP. Le vendredi, le relais de décharge de direction sera assuré par Delphine Forte-Giron. Quand au poste de professeur laissant vacant dans la classe de CE2-CM1, il est repris jusqu’au mois de juin prochain par Stéphanie Kerloc’h.

    François Cosqueric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique