• Gouesnach

    Lady First sur les planches de Ty-théâtre

    Dimanche 19 novembre, à 15 h. Entrée, 8 €.

    La première dame à GouesnachCe week-end, la compagnie 21 se produit à Gouesnach, avec la pièce "Lady First" mise en scène par Jonathan Pinvidic. Sur la scène, on trouve quatre comédiens : la première dame, deux conseillers du président et une journaliste.

    La première dame à Gouesnach

     

    L'intrigue de la pièce se déroule dans un pays imaginaire. Ce pays dirigé par un vieux dictateur est proche de la révolution, tant le peuple est excédé.

    La première dame à GouesnachLa Lady First tente de calmer le peuple en ébullition. Pour cela, elle participe à une émission télévisée, en direct du plateau de Ty-théâtre. Sur la chaîne nationale, elle enjolive sa vie de femme et d’épouse, parle de son combat pour les droits de l’homme, de ses garde-robes, de son zoo.

    La première dame à GouesnachLa résistance se propage, alors la première dame n’a plus qu’une obsession : partir en sauvant ses
    lingots, ses tableaux de maîtres, ses bijoux et ses dossiers compromettants. Autour d’elle, ne restent plus que son chef de cabinet, son (sa) conseiller(ère) personnel(le), les animaux de son zoo et cette jeune journaliste qui finira par se révéler toute autre...

     Samedi 18 novembre 2017, ensoleillé à Gouesnach                    François Cosqueric


  • Clohars Fouesnant

    Commémoration du 11 novembre

    En ce jour du 11 novembre, depuis la loi de 2012, nous rendons hommage à l'ensemble des morts pour la France : Grande guerre, seconde guerre mondiale, guerres de décolonisation, opérations extérieures.

     

     

     

     

    La Nation reconnaissante rend hommage et perpétue la mémoire.

    xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

    Mardi 14 novembre 2017, ensoleillé à Clohars                 François Cosquéric


  • Gouesnach

    Commémoration du 11 novembre

    Gildas Gicquel, maire, présidait samedi matin la cérémonie du souvenir. D'abord, sous le crachin pour déposer une gerbe de fleurs au monument aux morts de la commune, puis au restaurant scolaire du Réuniou.

    99 années ont passé depuis cette fin de matinée où, ce 11 novembre 1918, à 11 h, sur le front les clairons ont surgi pour sonner le cessez-le-feu. Un conflit de 4 ans et demi s'achevait alors.

    Le 16 novembre 1917, il y a presque 100 ans, Georges Clémenceau était appelé à former le gouvernement. Président du conseil et ministre de la guerre, à 76 ans, il appelle à la guerre intégrale et, remobilise la Nation. Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    L'hymne à la joie chanté par les enfants de Gouesnach : que les peuples se rassemblent, dans une éternelle foi, que les peuples se rassemblent, dans l'égalité des droits, nous pourrons tous vivre ensemble...

    Lundi 13 novembre 2017, ensoleillé à Gouesnach    François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Acte 2 :

    Le collectif de Pors-Keraing mène campagne

    Le saviez-vous ?

    Ce dimanche, préparation de la deuxième campagne d’affichage du collectif de riverains de la vieille route de Pors-Keraing. Son objectif ? Montrer son opposition à la transformation d’une zone NL au projet de plan d’urbanisme local (PLU). Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

    Le saviez-vous ?Informer les gens sur le sens de notre action. Il ne s’agit pas d’une extension, mais bien d’un projet de deuxième camping à Pors-Keraign. 

     Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

    Le saviez-vous ?

     

    La campagne axée sur « Le saviez-vous ? », aborde plusieurs thèmes majeurs.

    Le saviez-vous ?

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

    Le saviez-vous ?

     

     

     

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

    En 2014. Nous avons été surpris d’apprendre qu’une étude avait été effectuée en 2014... Ce projet nous l'avons découvert durant l’été dernier. 

    Le saviez-vous ?

    Le projet de camping va générer selon le collectif, un trafic routier supplémentaire estimé par jour entre 100 à 200 véhicules durant l’été. De quoi, transformer la configuration du quartier et, même au-delà. Le trafic augmente alors que les routes ne sont pas du tout adaptées.

    Le saviez-vous ?

    Développement économique ? Si nous étions confrontés à un projet de petite structure, il n’y aurait pas de développement économique. 

    Dans l'Odet ? Quid de la base nautique, kayaks et pédalos en annexe au camping ? Comment accéder à la cale avec les remorques dans un contexte tendu ?

    Dimanche 12 novembre 2017, ensoleillé à Gouesnach.

    François Cosquéric


  • Benodet Gouesnach

    Le FCO coule à Penvillers !

    L'équipe 1 du FC Odet se déplaçait au FC Quimper Kerfeunteun ce dimanche après-midi, au stade de Penvillers. La première mi-temps était plutôt maîtrisée par les quimpérois, mais le FC Odet se défendait bien. Malgré cela sur deux contres les quimpérios inscrivaient deux buts sur leurs deux seules occasions de la première période. Les odétois se créaient une occasion de revenir sur un centre de Pierre Boëdec qu'Alex Claude reprenait mais sa frappe trouvait le montant du portier local.      La seconde période était beaucoup plus poussive des deux côtés. Les odétois se contentant de défendre face aux attaques quimpéroises peu tranchantes. A l'heure de jeu, les locaux triplaient la mise et cela assommait le FCO qui baissait la tête et coulait purement et simplement. Dès lors chaque attaque quimpéroise était une occasion de but et il fallait plusieurs sauvetages de Pierre Laurent pour maintenir le navire à flots. Dans les 10 dernières minutes le bateau sombrait et, les odétois encaissaient trois autres buts, pour s'incliner finalement 6 à 0, un score fleuve mais logique aux vues de la prestation odétoise.

    L'équipe 2 se déplaçait à l'AS Melgven b en lever de rideau au stade de Penvillers. Les odétois passaient à côté de leur première période et étaient menés 3 à 0 aux citrons. Dix nouvelles minutes d'absence leur coutait un nouveau but au retour des vestiaires. A 4 à 0, la messe était dite mais les jeunes odétois ne baissaient pas pavillon et revenaient au score par deux fois grâce à des réalisations de Matéo Le Goff et Dylan Calvez.                                                                                      Score final 2 à 4 : les jeunes odétois qui ont un apprentissage difficile cette saison.

    L'équipe 3, en manque d'effectif, s'incline par forfait contre l'AS Saint-Yvi 3.

    Dimanche prochain repos pour les équipes 1 et 2. L'équipe 3 recevra l'US St-Evarzec 3, à 13 h, à Kerincuff, à Gouesnac'h.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique