• Gouesnac'h

    Les Amis du vieux Gouesnac’h

    Assemblée générale

    - But de l’association. Participer à l’entretien des édifices religieux et assurer leur mise en valeur. Participer financièrement aux travaux, toujours en rapport avec la municipalité (propriétaire) qui assure la maîtrise d’œuvre avec les Bâtiments de France.

    - La chapelle de Saint-Cadou est ouverte  - 15 h/17 h 30 - de Pâques à la mi-septembre avec des bénévoles. En 2016, ce sont 20 ouvertures à Saint-Cadou et une ouverture à Vray-Secours (1er mai).

    - Le pardon de Saint-Herbot a eu lieu le dimanche 15 mai 2016.

      Projets 2017

    - Pardon de Saint-Herbot. Il est prévu le dimanche 21 mai avec un programme identique aux précédentes éditions. Pas de nouveauté (s).

    - Chapelle de Saint-Cadou, ouverture du dimanche 16 avril au 17 septembre (horaire reconduits).

    - Chapelle Notre-Dame de Vray-Secours, ouverture le dimanche 30 avril et le lundi 1er mai.

    - 94 000 € de travaux à Saint-Cadou. Suite au descriptif du programme des travaux réalisé par Pierre Alexandre, architecte aux Bâtiments de France, un appel d’offres des travaux a été lancé par la mairie. Le résultat de l’ouverture des plis donne un estimatif total de 78 551 € (HT) pour la restauration des vitraux et l’entretien de toitures : lot n° 1, maçonnerie (43 327 €, HT) ; lot n° 2, vitraux – 4 baies (20 123 €, HT) ; lot n° 3, protection grillagée (3 906 €, HT) ; lot n° 4, entretien de la toiture de la chapelle et de l’oratoire (11 195 €, HT). Soit un coût estimatif de 94 261 € (TTC).

    - Financement des travaux. Il s’établit sur la base du hors taxe estimé à 78 551 € : DRAC pour 50%, le Conseil départemental pour 20 à 25%, le Conseil régional pour 5% et la commune de Gouesnac'h. Quant aux Amis du vieux Gouesnac’h ils vont contribuer de l'ordre de 20 % à 25 % (15 000 € à 19 000 €) en faisant un don à la commune.

    - Durée des travaux, de 6 à 8 mois.

    Projet 2018 à Saint-Cadou

    Restauration du retable et des statues de la chapelle, suite à la rencontre avec Cécile Oulhen.

     Finances. Reconduction de la cotisation annuelle à 8 €.

     François Cosquéric


  • Clohars-Fouesnant

    Environnement et qualité de vie

    Environnement

    Assemblée générale de l'association...

    EnvironnementChemins pour piétons. Projet de création d'un cheminement entre les bourgs de Clohars et de Pleuven. Le propriétaire foncier semble bloquer ce dossier. A Kerjégu, discussion également avec le propriétaire pour créer un chemin en direction de Fouesnant. Le long de la route départementale entre les giratoires de Menez Saint-Jean (Clohars) et de l'Odet (Benodet), le cheminement piétonnier demande encore un effort pour assurer sa continuité. Michel Lahuec (maire) évoque une possibilité d'acquisition d'une bande de terrain côté Ouest de la RD.

    Environnement

    Aménagement du bourg. Deux projets sont à l'étude pour des lotissements de 20 lots et de 35 lots (+ habitat participatif).

    Route de Kerhall. L'éclairage est fonctionnel. Reste à résoudre le problème de la vitesse.

    Hameaux de Kergarrec et des Mélèzes. Toujours l'attente de réaliser la réfection des trottoirs.

    François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Participation citoyenne             réactivité de la gendarmerie
    La vigilance dans le voisinage est l’un des moyens pour prévenir les atteintes aux biens. Vendredi soir, la participation citoyenne était au cœur des débats. La réunion a motivée le déplacement d’une cinquantaine de personnes.

    La municipalité de Gouesnac’h verrait d’un œil favorable la mise en place d’un tel dispositif à l’échelle des différents quartiers pour apporter un soutien aux forces de l’ordre. Les 20 militaires en poste à la brigade de Fouesnant assurent la sécurité des personnes et des biens des 28 000 habitants répartis dans les sept communes.

    « Dans le Finistère à ce jour, aucun protocole n’a été signé pour le concept de participation citoyenne, » dit le lieutenant Wilfrid Lemaitre commandant de la brigade de Fouesnant.

    Le lieutenant Wilfrid Lemaitre et l’adjudant-chef Philippe d’Amros de Francesco, correspondant territorial de la prévention de la délinquance, répondent aux interrogations du public.

    Participation citoyenne. En supplément de l’aide apportée aux gendarmes pour prévenir ou, solutionner des infractions, la participation citoyenne présente l’avantage de constituer un maillage sur le territoire et, par conséquence de renforcer les liens sociaux et, tout particulièrement auprès des personnes âgées.

    Sud de la France. Un film réalisé dans le Vaucluse a permis d’en apprécier les avantages auprès d’une population confrontée à la délinquance. « Le film est explicite sur le principe des échanges qui s’y sont créés. Depuis 2008, ce dispositif a permis l’organisation d’une chaîne de vigilance pour prévenir toute sorte de délinquances. C’est la responsabilité des habitants d’une rue qui veillent sur leur zone d’habitation. »

    Pays fouesnantais. Le nombre des cambriolages reste stable (73 en 2016), dont 4 ont été constatés à Gouesnac’h.

    Voisins vigilants ? « On ne vous demande pas d’intervenir, ni de surveiller votre voisin. On attend des renseignements sur des éléments suspects. Le réflexe est d’identifier la voiture, sa couleur et le numéro de sa plaque d’immatriculation que l’on communique au référent du quartier qui nous les transmettra. »

    Les personnes intéressées par le dispositif de participation citoyenne sont invitées à s’inscrire en mairie.

    François Cosquéric


  • Clohars-Fouesnant

    Armel Le Cleac’h

    parrain officiel de la Rider Cup en 2018

    Amateur de golf sur le parcours de l’Odet, à Clohars-Fouesnant, le vainqueur du Vendée Globe Armel Le Cleac’h était tout désigné pour être le parrain de la prestigieuse manifestation sportive Rider Cup qui se déroulera en France en 2018. Samedi au golf de l’Odet, le skipper de Banque populaire a été accueilli par des applaudissements nourris.
    Repris par la vague« En mer, j’étais un peu dans une bulle. À terre, j’ai été repris par la vague. » Pour son retour en terre Bretonne, le vainqueur du Vendée Globe a fait comble au golf de l’Odet où, samedi en fin d’après-midi il réservait sa première soirée publique aux amateurs du golf qui comptaient parmi ses supporters.

    Repris par la vagueLe golf est un bon complément de la voile. » Après deux podiums en 2008 et 2012, Armel Le Cleac’h est revenu pour une nouvelle aventure « très engagée physiquement, avec de grosses ambitions. C’était un rêve de gagner cette course. »

    Repris par la vagueLe départ du projet. « On a mis un an à construire le bateau, avec l’expérience du Vendée Globe précédent. Puis, on s’est donné 2 ans après sa mise à l’eau. J’étais confiant dans le potentiel de ce bateau. Je le connaissais par cœur. »
    Dialogue avec le public...
     

    Repris par la vagueLa foule à l’arrivée. « C’est brutal après 74 jours en solitaire dans un bateau. On s’habitue à la vie spartiate, même si on garde des liens par satellite avec la terre. À l’arrivée, on est porté par l’émotion, la pression retombe et c’est un soulagement de retrouver sa famille, son équipe et ses amis. Tout le monde était là, pour moi. Alex Tomson a attaqué fort. Il m’avait mis la pression. »

    Repris par la vague

    Armel Le Cleac’h a franchi la ligne d’arrivée le jeudi 19 janvier dernier, après 74 jours, 3 heures, 35 minutes et 46 secondes. Le président de l’association sportive du golf de l’Odet, Jean-Claude Gounaud lui a offert 74 droits de jeu, 3 balles de golf, 35 tees et un badge de 46 g.

    François Cosquéric

     


  • Gouesnac'h

    Festig day : super


    La seconde édition du « Festig Day » a connu un beau succès ce dimanche après-midi. « Près d’une centaine de personnes se sont retrouvées au restaurant scolaire pour passer quelques heures à danser ou écouter de la musique. Et ce malgré une rude concurrence sur Quimper ou aux alentours, » souligne Anne-Lise Le Bourdon, présidente de l’association Buntun drol.

    Durant toute l’après-midi, les chanteurs et musiciens se sont relayés pour le plus grand plaisir des danseurs. Le groupe Ruz Tan, les sonneurs de couple Deude/Hémon ou Deude/Vigouroux, les chanteurs Kergozou père et fils, le chanteur dans la ronde Jean-Louis Baujard, ainsi que le duo Kerdren vielle/violon. La pause commune a permis à tous de discuter autour d’un verre et d’un gâteau.


    Le troisième « Festig Day » est prévu pour le 5 avril prochain.

    François Cosquéric





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique