• Clohars-Fouesnant

    L’heure de la distribution aux habitants

    2 000. Nous avions comme objectif de réaliser 2000 masques et celui-ci est atteint.

    80. C'est le nombre de bénévoles qui ont participé activement à leur réalisation. Ces masques vont être offerts à la municipalité de Clohars-Fouesnant.

    800 heures. Ils sont issus d’un élan de solidarité sans précédent, avec plus de 800 heures de bénévolat, et coordonnés par trois associations Cloharsiennes : Environnement et Qualité de vie à Clohars et, Arts Créatifs découvertes loisirs ainsi que le collectif Eco-Citoyen. 

    22 avril. C'est la date de départ de la découpe, constitution des kits, distribution, couture. Une chaîne de travail qui a rythmé la vie de ces bénévoles. Avec comme objectif que tous les Cloharsiens aient un masque de confort pour le 11 mai et, puissent sortir sereinement.  

    8 mai. C'est la date de distribution. Les équipes conjointe (association et élus municipaux) vont prendre possession des masques, avant un porte à porte dès ce vendredi 8 et, tout au long du week-end.  

    Jeudi 7 mai 2020, ensoleillé à Gouesnac'h                                     François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    900 masques dans les boîtes aux lettres

    La distribution

    Du 8 au 10 mai. C'est le top départ de la distribution de masques en fonction du nombre du stock fabriqué. Ceci, dans la continuité de l’action des couturières bénévoles qui ont répondus à la liste EN ACTION POUR GOUESNACH.

    9. Comme le nombre de zones géographiques locales qui vont mobiliser de 25 à 40 personnes dans chaque secteur.

    300. C'est le nombre de masques de la première distribution réservée aux anciens de la communes, soit les plus de 75 ans et leurs conjoints à raison de 1 masque par personne.

    200. C'est le nombre de masques de la deuxième distribution par le biais du CCAS pour les personnes atteintes de maladies chroniques. Enfin, la troisième distribution (si les moyens le permettent) est réservée aux plus de 65 ans qui n’en auraient pas eu dans les 2 premières distributions (1 par personne, soit un peu moins de 400 masques).

    Mercredi 6 mai 2020, beau temps à Gouesnac'h                              François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Partout des hommages. Venelle du Fournil, les fenêtres de l’immeuble Quéméré s’ouvrent tous les soirs, à 20 h tapantes. Les locataires font entendre des applaudissements. Route de Prat-ar-Guip, le bruit des casseroles résonne jusqu'au bourg.

    Hommages

    Salut l'artiste. Hent ar Moor, la souche d’un arbre a été revisitée par une famille de nouveaux habitants de Gouesnac’h. Le confinement donne des idées. Coiffée d’un bonnet rouge évoquant les fêtes de Noël, la tête de bois affiche un large sourire tout en signifiant de « rester chez vous ».


  • Clohars-Fouesnant

    Couturières volontaires pour constituer les kits

    19. Comme le contexte de l’épidémie de Covid-19 où l'on est confronté à la pénurie de masques. Un appel aux volontaires est lancé pour fabriquer des masques de « protection » à destination des habitants de Clohars Fouesnant.

    L’initiative. Dans cette opération, l'association Environnement et qualité de vie à Clohars-Fouesnant s'associe avec le collectif Eco-citoyen et Arts créatifs découvertes loisirs. Les trois associations locales ont reçu le soutien de la municipalité et les bons conseils de Gwen de l’entreprise Chouballon à Clohars, pour la fabrication de ces masques sur le modèle AFNOR.

    L'objet. On recherche des bénévoles, couturières volontaires, pour constituer les kits, c’est-à-dire la découpe selon un kit fourni et la distribution. Autres besoins en matériel : élastique, tissus de type popeline, drap coton, housse de couette, T-shirt en jersey.

    Merci de répondre par mail à acdl.assoc@gmail.com ou par téléphone au 06 62 61 61 09 en précisant vos coordonnées (nom, prénom, adresse, téléphone) et la nature de l’aide que vous pouvez apporter.

     


  • Gouesnac'h

    L’Ecurie de l’étoile, c'est à Penfrat

    2. Comme le nombre d'années où les écuries de Penfrat étaient fermées. La nature avait commencé à y reprendre ses droits.

    Une nouvelle étoile2. Comme le couple de gérants. Originaire de Concarneau, Leslie Campion (32 ans) est diplômé du BPJEPS, monitrice d’équitation depuis 13 ans. Quant à Johnny Coulom (37 ans), il est natif de Plomelin, diplômé d’un bepa élevage et du bapaat. Il travaille dans le domaine équestre depuis plus de 20 ans, auparavant comme cavalier soigneur. Johnny assure également des cours depuis 6 ans.

    L’Ecurie de l’étoile. La nouvelle gérance s'accompagne d'une nouvelle dénomination de la structure hippique auparavant « Les Ecuries de Penfrat ».Mais, l’ouverture des infrastructures au début du mois de mars, s’est vue stopper net dans son nouvel élan de démarrage à cause de la crise sanitaire.

    Quelles activités après le déconfinement ? A disposition, un très beau manège couvert de taille olympique (60 x 20 m) et, une grande carrière (80 x 30 m). S’ajoutent un grand club house, une trentaine de box, ainsi que 14 hectares de terrains. Cerise sur le gâteau, l’accès aux chemins du château de Penfrat, offre de belles balades en forêt et en bordure de l’Odet.


    Retour aux compétitions. Outre la pension pour les chevaux de propriétaires, Leslie et Johnny mettent à disposition des boxs et des parcages au pré. À Penfrat, l’idée est également de réorganiser des compétitions de saut d’obstacles et de dressage comme par le passé et aussi, des balades à cheval et à poneys toute l’année, ainsi qu’une partie » poney-club « pour les plus jeunes de 3 à 9 ans, à shetland. »

    Écurie de l’Etoile, contact tél. : 06 18 36 62 39.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique