• Prêter serment

    Un tournoi mythique de lutte bretonne

    Gouesnac'h. Dimanche sur le placitre de la chapelle de Saint Cadou, les jeunes puis, leurs aînés se sont pliés aux règles du gouren, en prêtant serment.

    Le serment ci-dessous date des années 1930. Il recèle les symboles de l’époque (hygiénisme, nationalisme, …). Aujourd'hui, on évoquera son club ou sa commune plutôt que du « Pays ». D’autres formes de serments ont existés avant 1930 : ils étaient souvent empreints de superstitions (« n’emploies –tu pas, contre moi, ni sortilèges, ni sorcelleries, … »).

    Gouren. Le serment en breton

    M’hen tou da c’houren gant lealded
    Hep trubarderez na taol fall ebet
    Evit ma enor ha hini ma bro
    E testeni eus ma gwiriegez
    Hag evit heul kiz vad ma zud koz
    Kinnig a ran d’am c’henvreur ma dorn ha ma jod.

    La traduction française

    Je jure de lutter en toute loyauté
    Sans traîtrise et sans brutalité
    Pour mon honneur et celui de mon pays
    En témoignage de ma sincérité
    Et pour suivre la coutume des ancêtres
    Je tends à mon adversaire ma main et ma joue.

    François Cosquéric

    « Troc - pucesLa 52e à Saint-Cadou »

    Tags Tags : , , , , , , , ,