• Gouesnac'h

    Echanges et acquisitions de terrains

    Route de Prat-ar-Guip, Monique de la Sablière bénéficie de la cession gratuite de l’assiette d’un ancien chemin communal d'une superficie cadastrale de 1 150 m²). Voici quelques années, il avait été question de lui céder ce chemin communal. L'échange avait échoué à cause de la présence supposée d'une fontaine introuvable. En fait, il s'agissait d'un trou d'eau. En échange, Monique de la Sablière cèdera à la commune dès la fin du bail de l’exploitant agricole, une bande de terrain de 390 m² en vue de la création d’un parking. Egalement en direction de Kerlaë, elle cède une bande de terre sur une centaine de mètres de longueur en prévision d’un projet de cheminement piétonnier jusqu’à la rivière.


    Chemin de Ty-Guen. Suite à la rénovation d’un ancien corps de ferme, une partie du chemin communal, soit 2 200 m², est cédé à Bruno de la Sablière. Ce dernier, en échange propose de reporter vers l’ouest le cheminement public, sur 6 mètres de largeur avec talutage pour le délimiter.                                                                                           Le chemin pédestre mène, soit à Saint-Cadou, soit à Pors-Meilloù.


    Au Cosquer, Bernadette le Loupp vend à la commune 3 hectares de terrains qui ont été remblayés, au prix de 27 500 €.                            Dans ce secteur, cession gratuite à la commune d'une portion d'un chemin qui, à terme permettra de faire la liaison piétonne entre la RD n° 234 et la route de Prat ar Guip.

    François Cosquéric


  • Misère, Misère... chantait Coluche

    14 millions. En France, c'est le nombre de retraités.

    Depuis 2013. Pas de revalorisation des retraites supérieur a 1200 € (1.3%). Création de la Contribution additionnelle de solidarité de 0,3%, payée uniquement par les retraités (au seuil 2 ).

    2014. Année de la suppression de la "demi-part des veuves".

    2017. Le projet de baisse des retraites de 1.7 % (CSG) figure au programme du Président Emmanuel Macron.                                       En fait, les cotisations salariales maladie et famille (0,75 point et 2,4 points) seraient supprimées et remplacées par une hausse de la CSG de 1,7 point, excepté pour les petites retraites (à quel niveau de retraite ?). La hausse de la CSG ne pèsera pas sur les revenus du capital, mais uniquement sur les retraités.

    Chemin de croix

    Source Ouest-france. Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

    Gerard MOUGENOT. Il a lancé une pétition qui, aujourd'hui annonce plus de 146 000 signataires.

    Votre signature est une étape cruciale dans votre participation - cliquer sur le lien ci-après - à la pétition Non a la baisse de 1.7 % des retraites au programme de Monsieur Macron

    François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Une taille en vert et... contre tous

    RV chez B.B.

    Roger Rose (à gauche), un maître jardinier.

    Noyau dur. Après s'être fait tailler un végétal à noyau voici quelques mois, Bernard a ouvert la barrière de son jardin pour une taille à la façon estivale. Cette fois-ci, pas question de toucher au noyer à Bernard. Pour une histoire de gomme qui, sans doute n'aurait pas déplu à Fred.                                     

    Pépin le Bref. Samedi après-midi, y'avait comme du pépin dans l'air pour l'opération taille en vert. Le sécateur de Roger n'a pas épargné les branches où, l'afflux de sève devait être réduit. Pommiers et poiriers ont repris leur silhouette de rêve. Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    RV chez B.B.

    Une douzaine. C'est le nombre de personnes venues assister à la démonstration. Une démonstration de taille dont Roger connait tous les secrets.

    François Cosquéric

    Tailler "en vert" les pommiers permet de limiter leur encombrement, et de parfaire leur silhouette.
    Cette taille vise à dégager le coeur de l'arbre, supprimez à leur base les nouvelles tiges partant du tronc principal. Elles pompent de la sève au détriment des rameaux déjà formés qui portent du fruit.
    Raccourcissez les rameaux de l'année à leur troisième feuille.
    Cette taille vise à dégager le coeur de l'arbre, supprimez à leur base les nouvelles tiges partant du tronc principal. Elles pompent de la sève au détriment des rameaux déjà formés qui portent du fruit.
    Raccourcissez les rameaux de l'année à leur troisième feuille.
    Cette taille vise à dégager le coeur de l'arbre, supprimez à leur base les nouvelles tiges partant du tronc principal. Elles pompent de la sève au détriment des rameaux déjà formés qui portent du fruit.
    Raccourcissez les rameaux de l'année à leur troisième feuille.

  • Gouesnac'h

    Projet d’arrêts de car scolaire

    Au lieu-dit Kervern, voici quelques mois un collégien y avait été grièvement blessé. Le quartier s'était mobilisé qui avait débouché sur la création d'une association.  La mairie ressort le dossier et, envisage la création d’une voie de desserte permettant de sécuriser un arrêt de car scolaire en bordure de la RD n° 234. Le Conseil départemental a son mot à dire... Le dossier est ajourné et reporté en 2018. Entre temps, un poteau électrique sera déplacé pour améliorer la visibilité.

    Au lieu-dit Ty-Laë, sur ce même axe routier l’aménagement d’un second arrêt de car est également envisagé.
    Pour cela, des acquisitions foncières sont envisagé par la commune. Cela permettra d'aménager en parallèle à la route départementale, une déviation pour accéder à Ar-Guily.

    François Cosquéric


  • Gouesnac'h

    Une semaine anglaise à Notre-Dame

    Vêtus de leurs uniformes, ils ont chanté des chansons durant "l'assembly". Pendant la journée de vendredi, les élèves de l'école privée ont participé à différents ateliers culinaires afin de préparer le "tea Time".

    En Angleterre la journée de classe se termine à 15 h. Une fois les cartables préparés, les enfants accompagnés de l'équipe pédagogique se sont retrouvés dans la cour de l'école pour goûter tout ce qu ils avaient préparé: short breads, cookies, jelly, banoffy pie, flapjacks... autant de spécialités anglaises qu'ils ont pu découvrir.

    Adieu Molly. La journée de vendredi venait ponctuer le séjour de Molly Sleep, une étudiante anglaise venue passer une semaine à l'école Notre-Dame des Victoires. L'occasion aux enfants de parfaire leur accent so british !!!

    François Cosquéric






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires