• Pays fouesnantais

    Conseil départemental du Finistère

    La commission permanente du Conseil départemental du Finistère s’est réunie le 5 février 2018.

     54. C'est le nombre de rapports qui ont été soumis au vote des Conseiller(e)s départementaux. Ces délibérations représentent plus de 40 millions d’euros de crédits, engagés par la collectivité, dans différents domaines tels que la solidarité, le développement des territoires en infrastructures d’accueil des jeunes comme des personnes âgées, la préservation et la rénovation du patrimoine culturel, l’environnement… 

    365 000 €. C'est la somme attribuée au canton de Fouesnant : 365 000 € de crédits engagés par la collectivité départementale.
     

    Collège de Kervihan. D'une part, 12 000 € sont affectés au programme de grosses réparations 2018-2019 pour l'insonorisation de l'infirmerie. D'autre part, 2 000 € reviennent au programme de grosses réparations dans le cadre d'une mise en conformité.

    Collège privé Saint-Joseph. 81 490 € sont attribués au titre du forfait d'externat 2018 part "personnel". De plus, 69 567,10 € s'ajoutent au forfait d'externat 2018 pour la part "matériel".

    Fouesnant. Transport alternatif : 77 039 € à la CCPF au titre du schéma régional et départemental vélo pour des travaux d’aménagement (bande cyclable et piste unidirectionnelle) à Fouesnant « descente de Bellevue à Cap Coz ».

    Raquette du Pays fouesnantais : 3 027 € + 2 500 € (championnat National) pour l'aide aux déplacements des équipes lors de la saison 2017/2018.


    Benodet. 15 000 € pour l'aménagement de sécurité sur la RD 44 au lieu-dit Chapelle du Perguet.
    80 000 € au titre de la création d’un espace multifonctionnel à dominante associative et culturelle de 1216m², comprenant une grande salle indépendante du reste du bâtiment, des salles de réunion regroupant les locaux d’associations et des locaux techniques.


    CCPF. 7 182 € pour le renforcement de chaussées des routes départementales réalisées sous maîtrise d’ouvrage communale :
    autorisation de travaux sur le domaine et délégation de maîtrise d’ouvrage par voie de convention (Celle-ci mentionne notamment le montant à charge du Conseil départemental).

     Vendredi 23 février 2018, froid et sec à Gouesnach            François Cosquéric 


     


     


  • Fouesnant

    Fenêtre avec vue sur le monde de M. Jesenskà


    La Chambre de Milena dévoile l’existence de Milena Jesenskà – là encore magnifiquement incarnée par Soizic Gourvil – de son enfance derrière la fenêtre, « avec vue sur le monde », à son décès dans un camp nazi, en passant par les bombardements ou ses rêveries passionnées et passionnelles avec Kafka, dont elle fut la traductrice et à qui Daniel Mesguich prête une voix grave et envoûtante…
    Journaliste tchèque et écrivaine, Milena Jesenskà a signé un grand nombre de chroniques, de reportages et de courts essais. Destinataire des admirables Lettres à Milena de Franz Kafka au début des années vingt, l’un de ses livres, Vivre, dévoile la fervente volonté d’une
    femme d’être présente dans l’Histoire. Elle s’y révèle un témoin extrêmement lucide de son époque, sensible à tout ce qui, dans « l’air du temps », rend la vie digne d’être vécue, malgré les menaces qui pesaient alors sur le siècle. Milena est morte dans un camp de concentration en 1944, à Ravensbrück.


    PRATIQUE : La Chambre de Milena. Jeudi 22 février à 20 h 30, à l’Archipel, 1 rue des Îles – 29170 Fouesnant-les Glénan.
    Tarif plein : 16 € - Réduit : 14 € - Abonné : 12 € - 12-25 ans : 10 € - -de 12 ans : 7 €. Renseignements et réservations au 02 98 51 20 24.

    Jeudi 22 février 2018, froid et sec à Gouesnach            François Cosquéric


  • Fouesnant

    ROSA LUXEMBURG sur la scène de l'Archipel

    Ce mardi 20 février à 20 h 30.

    Rosa liberté


    Filip Forgeau entreprend de faire résonner la voix de Rosa Luxemburg sur un plateau de théâtre…
    Sa vie durant, Rosa Luxemburg n’a eu de cesse de dénoncer les nationalismes et la dérive guerrière jusqu’à son cruel assassinat – le crâne défoncé à coups de crosse et son corps jeté dans un canal – le 15 janvier 1919.
    Bertolt Brecht, jeune poète de 21 ans écrivit alors : « Rosa-la-Rouge a disparu. Elle avait dit aux pauvres la vérité. Et pour cela les riches l’ont assassinée »… Le destin tragique d’une femme exceptionnelle dans une période troublée par la montée du fascisme et des nationalismes exacerbés.


    PRATIQUE : Rosa Liberté. Mardi 20 février à 20 h 30, à l’Archipel, 1 rue des Îles – 29170 Fouesnant-les Glénan.
    Tarif plein : 16 € - Réduit : 14 € - Abonné : 12 € - 12-25 ans : 10 € - -de 12 ans : 7 €. Renseignements et réservations au 02 98 51 20 24,

    Mardi 20 février 2018, soleil et vent à Gouesnach                         François Cosquéric


  • Fouesnant

    Sur scène, la chambre de Marie Curie

    La Compagnie du Désordre, depuis sa naissance en 1987, a produit plus de 30 spectacles, alternant textes contemporains (Emmanuel Darley, Christian Rullier, Eugène Durif, Koffi Kwahulé, Filip Forgeau…) et oeuvres du répertoire (Goethe, Brecht, Shakespeare, Tchekhov, Racine, Marivaux…).
    À partir de 2002, elle conçoit et organise la manifestation « Les auteurs vivants ne sont pas tous morts ». Fin 2010, la Compagnie du Désordre s’implante en Bretagne.

    Portraits


    Les chambres ont inspirées par les journaux, biographies et correspondances de la compagnie du Désordre / Filip Forgeau présentent des femmes qui ont marqué leur époque… Avec cette « collection théâtrale » qu’il compose depuis quelques années, le metteur en scène Filip Forgeau éclaire – à travers les figures qu’il dévoile, révèle ou nous refait découvrir
    – les deux siècles qui ont accouché du nôtre, et permet de proposer, de partager une lecture à la fois profondément intime et profondément universelle de ces destinées individuelles et de l’Histoire collective.
    Une manière essentielle de croiser la « Grande Histoire » et la « petite histoire », et comment l’une et l’autre peuvent être le miroir de l’autre…
    Une manière de parler d’hier et d’aujourd’hui tout à la fois, et de confronter ces figures « historiques » à notre époque contemporaine, et ainsi d’en faire résonner l’écho.
    Bref, une métaphore même du geste artistique, de la création et du théâtre…


    1. MARIE CURIE. Femme insaisissable, parfois décrite comme « cadenassée », Marie Curie n’en a pas moins été une femme connue pour son engagement et son humanité.

    PRATIQUE : La Chambre de Marie Curie. Dimanche 18 février à 17 h
    À l’Archipel, 1 rue des Îles – 29170 Fouesnant-les Glénan
    Tarif plein : 16 € - Réduit : 14 € - Abonné : 12 € - 12-25 ans : 10 € - -de 12 ans : 7 €.

    Vendredi 17 février 2018, ensoleillé à Gouesnach                             François Cosquéric


  • Clohars-Fouesnant

    J'ai la guitare qui me démange

    Sur la chanson d'Yves Duteil : "J'ai la guitare qui me démange ; Alors je gratte un petit peu. Ça me soulage et ça s'arrange ; Mais ça fait pas très sérieux. Pardonnez-moi, c'est très étrange ; Ça me prend là où ça veut. C'est la guitare qui me démange ; Alors je gratte un petit peu... Et si, dans un jour ou deux ; Y a la guitare qui vous démange ; Alors c'était contagieux.

    Le groupe Bols d'air recherche activement un guitariste, homme ou femme, pour l'accompagner lors des répétitions, comme en concerts.

    Contacts. Michel Béguin (président) : 02 98 56 62 24 - mibeguin@free.fr
    Maryvonne Deleplanque (
    chef de choeur) 06 10 76 48 28.

     En raison des problèmes de santé de René Guillou, l'ancien guitariste, en mars 2017 et de l'issue fatale en octobre, le fonctionnement de Bols d'air a été un peu perturbé. Pendant l’été, le groupe choral a fait face à tous les concerts grâce à l’intervention de 2 guitaristes amis.                                                                                  Depuis la rentrée, choristes et musiciens ont continué l’apprentissage des chansons en cours, le plus souvent dans le plaisir et la bonne humeur, signes caractéristiques de ce groupe.

    ça me démange


    2 ou 3 répétitions mensuelles pour le Groupe (choristes et musiciens) le jeudi de 20 h à 22 h, et,  en supplément, une ou deux répétitions mensuelles pour les musiciens au moment qui leur convient. Cliquer sur la photo pour l'agrandir.

    Chants de marins. Bol d’Airs, est un groupe qui se caractérise par la mixité de ses membres, composés à part quasi égale de femmes et d’hommes, dirigés par la chef de chœur, Maryvonne Deleplanque.

    Avis de rechercheLe répertoire d’une quarantaine de chansons est essentiellement composé de chants de marins. Entre autres, « Rolling down to Old Maui », « Fanny danse », « Les filles de Bordeaux », « Mazurka, mon joli navire » qui furent chantées durant les concerts de l’été et appréciées, autant par les choristes que par le public, ainsi que « Les Baleiniers du couchant », « Un vieil air de bastringue », et depuis la rentrée 2017 « Le grand mât veut d’la route », « Le Chant des Pen’ Sardin », « Joe l’Irlandais » et, « la Révolte des sardinières » sont venues compléter cette liste.  

    Dimanche 11 février 2018, à  Gouesnach                         François Cosquéric

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique